Coignet, Jules   [Hrsg.]; Achard, Amédée   [Hrsg.]
Bade et ses environs — Paris, 1858

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/achard1858/0043
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
CASCADE DE GEROLSAU.

Quelquefois de lointains aboiements retentissent ; une détonation réveille les échos éclatants de la
montagne : c'est la chasse qui traque les chevreuils dans la forêt. La solitude est comme animée et
vivante.

A quelques centaines de pas de la cascade la vieille forêt Noire est profonde, sauvage et mysté-
rieuse comme au temps d'Arminius.

l'ont de Gcrolsau,
loading ...