Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: I
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0007
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0007
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
INTRODUCTION.

On trompe îe peuple depuis six .
ans : Tes malheurs en sont une preuve
cruelle , mais indubitable. L’éclairer
est un devoir pour tout François à qui
3a patrie est chère ; & ce devoir, sripe-
rieur peut - être à mes forces, mais
qui n’est pas au-desius de mon zèle ,
je le remplis en écrivant ces ad reliés.

La première renferme le parallèle
de l’état de la France avant la révo-
lution , & de son état actuel. La sé-
condé montre aux François de quels
prestiges on a fait usage , pour fasci-
ner leurs yeux. La troistème leur ap-
prend qu’ils chercheroient en vain des
restources efficaces dans le gouverne-
ment républicain, & dans les victoi-
res de leurs armées. Ils verront dans
la quatrième, que la constitution de
1791 a été la première cause de nos

*
loading ...