Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: II
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0008
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0008
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( ü )

malheurs, & qu’elle les rendroit irré-
parables , si elle étoit rétablie. Je prou-
verai , dans la cinquième, qu’il n’esl
aucune tranfaclion à faire , ni avec la
constitution de 1791, ni avec les dif-
férents syslêmes des novateurs ; & ,
dans la sixième enfin, que notre ancien
gouvernement purgé de ses abus ,
amélioré dans son régime, mais réta-
bli sur fes bases, par la justice , &
confoiidé par la clémence, esl la seule
planche qui relie aux François dans
leur naufrage. Je gémis fur leurs in-
fortunes; je ne cherche qu’à leur mon-
trer la vérité, je ne fais des vœux
que pour leur salut. PuilTent-ils m’é-
couter sans prévention ! Puissé-je les
voir oubliant leurs injures, sacrifiant
leurs syslêmes, rentrés sous l’empire
de la religion & des loix, fidèles à
l’autorité légitime , confondant toutes
leurs affedions dans l’amour de la
patrie, travailler de concert à réparer
loading ...