Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: 44
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0054
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0054
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
s 4-4 i

aussi le plus inévitable, seroit la guerre ci-
vile, qui sans cesse mêleroit ses sséaux &
aux ravages du régime de la terreur , & aux
désordres du règne de l’anarchie»

Vous voyez ces vaillantes armées de ca-
tholiques fidèles à leur Dieu, de sujets fidè-
les à leur roi, qui conservent au sein delà
France impie & corrompue, le ssambeau de
la foi, & le feu de l’honneur. Nous ne pou-
vons nous le dissimuler ; la proteélion du
ciel s'est manifestée sur eux par un enchaî-
nement de prodiges, & sans doute7 le Dieu
qu’ils adorent, les a réservés dans sa miséri-
corde , pour racheter, par leurs vertus , les
crimes de la révolution , & devenir par leur
consiance, les sauveurs de la patrie. Ils sont
incorruptibles comme les principes qu’ils
professent ; ils sont infatigables, comme le
2ele qui les anime ; il ont repoulsé avec une
noble fierté la grâce insultante que nous leur
offrions : nouveaux Machabées , dignes sol-
ci a ts de Gédeon , ils ne celseront pas de com-
battre que le temple du Seigneur, & le trône
de St. Louis ne soient relevés ; & leurs in-
vincibles cohortes deviendront, jusqu’alors
le foyer d’une guerre civile, ou plutôt d’une
loading ...