Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: 45
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0055
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
«LJ J Æ

gion, renthousiasme de l’honneur & le sen-
timent de la fidélité soutiendront contre tous
les efforts des impies & des rebelles.

Et ce foyer ne sera pas le seul. Au sein
d’une république immense , pulluleroient sans
relâche, & presque toujours impunément ,
des factieux qui ne manqueroient pas de
motifs pour agiter le peuple & se faire un
parti; des ambitieux qui voudroient s’em-
parer du gouvernement & trouveroient des
créatures toujours prêtes à les soutenir, dea
sédéralifies qui se lasseroient de voir leurs dé-
partements dominés par la ville de Paris, Sc
cette orgueilîeuse capitale devenir pour eux
une nouvelle Rome; des partisants de la
constitution de 1791 , qui développeroient
toutes les ressources de leur intrigante hypo»
crisie pour la faire revivre : & par dessus
tout l’esprit de faction, d ambition, d’indé*
pendance, de systême . le feu des guerres
civiles auroit un éternel aliment dans la lé-
gèreté Franqoise qui ne ieroit plus réprimée
par l’habitude.

Nous ferons la paix, me dira-t-on, &
nos - armées viétoneuses de l’Europe domp-
teront tous les rebelles, étoufferont tous les
partis.
loading ...