Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: 92
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0102
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( 92 î

<d’horames qu’elle nomme Us fans - culottes ,
ils sont les seuls qu’elle puisTe représenter;
& le traité qui seroit conclu avec elle , hau-
tement désavoué , attaqué avec justice , éter-
nellement combattu par la partie saine des
François , deviendroit une urne inépuisable
d’où se répandroient sur la France des tor-
rents de calamités.

Il n’ess: que des Etats - Généraux convo-
qués par l’autorité légitime , assemblés seloa
les formes constitutionnelles , qui puissent
représenter le peuple François, & stipuler
en son nom : encore n’auroient- ils pas le
pouvoir d’altérer les loix fondamentales *
sans y être expressément autorifés par leurs
mandats. Or il est impossible de remplir ces
conditions , tant que le roi ne sera pas réta-
bli sur son trône, tant que la nation ne sera
pas rentrée dans l’ordre. Mais quand les
François jouiront enfin de leur raison , quand
l’autorité légitime aura enfin recouvré ses
droits, lesfaélieux seront réduits au silence ,
& alors on demandera, d’une voix unanime,
que les abus soient réformés, mais on ne
parlera plus de changer la constitution.

Àsisez 8c trop long - tems des novateurs
loading ...