Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: 124
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0134
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
sactieux qui se sont signalés par leurs fureurs
impies & révolutionnaires, en seront exclus :
aucun d’eux n’osera paroître à nos assemblées ,
aucun de nous n’oseroit lui donner son suf-
frage. Nous ne choisirons que des manda-
taires fidèles, qui obéiront à notre volonté;
des mandataires sages, qui rejetteront loin
d’eux la fatale peusée de renouveiler la pre-
mière cause de nos malheurs, en consondant
tous les ordres dans une assemblée commune ;
des mandataires instruits, qui sauront con-
noître & resoeder les loix sondamentales de

x

notre monarchie; des mandataires enfin ,
dignes de notre confiance , qui feront autant
de bien, que leurs prédécclseurs ont fait de
mal , voilà le garant que je vous offre de
la réforme des abus.

IVTais qui nous rassinera contre la ven-
geance ? Oui ? Le cœur des Bourbons: c’est
là que notre grâce est écrite. Laissons ces
hommes dont l’art est de tromper par l’abus
des mots les plus odieux, ces hommes qui
se sont gorgés de crimes , au nom de la vertu ;
qui nous accablent de chaînes, au nom de
la liberté ; qui entassent sur nous tous les gen-
res de misères, au nom du bonheur; qui
loading ...