Adresses Aux François — [S.l.], 1795 [VD18 12022373]

Seite: 143
DOI Seite: 10.11588/diglit.27752#0153
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/adresses1795/0153
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( U3 )

France, dans le monde entier, le feul ûppii
de la philofophie. ( j )

Et ne croyez pas que ces abominables
blasphêmes expriment seulement les opinions
particulières d'un rapporteur en démence :
c’ell la doctrine de trois comités, qui avoient
chargé un de leurs membres de l’exposer en
leur nom; c’efl la doctrine de la Convention
elle-même , qui a couvert d’applaudissements
ce monstrueux diseours. Déjà elle avoit ap-
prouvé , quelques jours auparavant, le rap-
prochement scandaleux fait par un autre rap-
porteur , (2) entre, le Chinois Confucius & le Nar^a-
rèen... ma plume se refuse à tracer ce nom sacré,
lorsqu’il est prophané par un parallèle aussi
impie. François , tant que nous obéirons à des
hommes qui insultent avec tant d’audace au
Dieu de l’univers , ce Dieu , justement irrité a
nous accablera des coups de sa colère.

Mais connoisfez ensin vos dominateurs
actuels : ils viennent de se peindre à grands
traits.

( 1 ) Voyez le Moniteur N156, an 3 de la-
république.

(2) Courtois, dans sort rapport sur les pièces de
Robcrjpierre. Voyez le Moniteur, N®. 151,
loading ...