Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 11
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
INTRODUCTION

11

Un appareil à main peut èlrc d'une très grande utilité dans un
voyage rapide; mais il faut se garder de prendre une dimension
inférieure àt)X 12. Il y en a différents modèles dans le commerce,
sous le nom de Détective, Argus, Reporter, Pliotobloc, etc. L'Argus
de Mendoza (9X12) est un des moins chers et des plus com-
modes (90 fr.).

Le pied doit être très rigide et la disposition de ses trois diffé-
rentes tiges doit être telle que l'appareil puisse être incliné en
tous sens.

11 est très important que cette inclinaison puisse être obtenue, car
elle permet à l'opérateur de reproduire sans déformation les frag-
ments d'inscriptions ou de sculptures gisant à terre, dont le plan
est souvent oblique à l'horizon. Nous rappelons ici que pour obtenir
une bonne épreuve photographique sans déformation, il est essen-
tiel d'observer un rigoureux parallélisme entre le plan moyen de
l'objet à reproduire et la glace dépolie. Pour y arriver on Iracera
sur celle-ci des ligues verticales et horizontales, parallèles par
conséquent aux côtés de la glace, qui serviront de guides pour la
mise en place de l'objet à reproduire. Si les lignes verticales et
horizontales de l'objet sont parallèles aux lignes correspondantes
du verre dépoli c'est qu'il y a parallélisme entre le plan de cet
objet et la glace.

L'objectif est la partie principale de l'appareil, et cellesur laquelle
il faut que l'opérateur porte toute son attention.

Il est nécessaire d'avoir deux objectifs, l'un très court de foyer
pour les intérieurs ou les vues de monuments très rapprochés (ce
qui est généralement le cas dans les villes arabes où les rues sont
si étroites), l'autre de distance focale moyenne, comme les apla-
nétiques ordinaires. Les objectifs seront montés de façon à ce
qu'ils puissent être rapidement fixés à l'appareil. Ils seront munis
d'un système de diaphragmes fixé à l'appareil, dit diaphragme tour-
nant. Rien n'est plus incommode que les diaphragmes séparés dits
diaphragmes vannes, qui se perdent facilement ou qui n'étant pas
toujours fixes dans la monture peuvent tomber à terre pendant le
transport de l'appareil. Un excellent diaphragme, plus simple que
ceux qui sont couramment employés, est le diaphragme iris. Il est
fabriqué par plusieurs opticiens à Paris. En thèse générale on doit
opérer toujours avec le même diaphragme. L'objectif choisi doit
être rectilinéaire, c'est-à-dire ne pas déformer les lignes droites;
profond, c'est-à-dire donner une égale netteté aux différents plans
des vues à reproduire ; lumineux c'est-à-dire qu'il doit conserver
loading ...