Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 12
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
12

INTRODUCTION

une netteté suffisante, même avec un diaphragme de grande
ouverture. Ces qualités se retrouvent dans les objectifs français
d'Hermagis, Bertbiot, Dcrogy, Prasmowski, Darlot, Français.

Nous conseillerions de se borner aux objectifs Berthiot et d a-
dopter les deux modèles suivants :

Grand angle. Objectif périgraphique.

Aplanétique. Objectif rcctilinéaire aplanétique extra-rapide.

Il est bon d'avoir une loupe pour la mise au point. Cette loupe
rend de grands services quand il faut s'assurer do la netteté avec
laquelle on veut obtenir les inscriptions ou les détails dont la
finesse et l'exactitude sont indispensables au travail que l'on doit
faire.

Il est indispensable aussi, pour la mise au point, d'avoir un voile
noir en étoffe double, en coton. On fera bien de conserver ce voile
sur les châssis au moment où on les ouvre dans l'appareil; trop
souvent il arrive que par suite de la chaleur, les fermetures des
châssis jouent légèrement et, la lumière pénétrant par les jours
formés, il se produit des voiles sur les plaques impressionnées.

Une précaution très utile consiste dans l'application sur le châssis
d'une étiquette en vélin, permettant d'y inscrire les indications
relatives au sujet qui a été photographié. Dans les châssis à
rouleaux pour l'emploi des pellicules ou papiers pelliculaires, on
ne peut pas noter les épreuves séparées; il est bon, dans ce cas,de
tenir, sur un carnet séparé, un compte exact des épreuves faites,
établi dans l'ordre exact de ces épreuves.

Voici la liste des accessoires qui sont indispensables au voyageur
pour pouvoir opérer à son aise et obtenir des épreuves satisfai-
santes :

Chambre noire; — pied à coulisse; — deux objectifs; — un voile; — une loupe;
six châssis doubles à rideaux (pour emploi des glaces) ou bien un châssis à rouleaux
(pour emploi du papier pelliculaire) ; —quatre cuvettes en carton durci (développe-
ment, lavage, fixage, alunage) ; — une lanterne à verres rouges (lanterne à huile); —
un entonnoir en carton durci; — un paquet ou plusieurs de filtres blancs; — un
égouttoir pliant ;— un verre gradué; — une douzaine de pinces de blanchisseuses;
— un crochet en gutta-jiercha; — une main de papier buvard blanc; — un châssis
anglais pour tirer les épreuves positives; — plaques au gélatino-bromure (négatifs),
ou papier pelliculaire; — papier au gélatino-bromure ou bien au ferro-prussiate
(positifs); — flacon ammoniaque avec compte-gouttes ; ■— bromure d'ammonium ou
de potassium; — acide pyrogallique comprimé (de Marion, 14, cité Bergère);'—
sulfite de soude; — hyposulfite de soude; — alun pulvérisé; —un paquet d'ouate.
Plusieurs flacons de photo-poudre ou de poudre de magnésium a^ec l'appareil pour
1* enflammer.
loading ...