Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 26
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0036
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
26

INTRODUCTION'

Observation générale. — Les lignes de cotes devront èlre
Iracées légèrement au crayon. Les parties de plan inconnaissa-
bles bors de terre devront èlre teintées ou en gris très clair ou en
rouge clair de façon à ce que l'on puisse inscrire sur ces épais-
seurs les niesu-

-., , i res des cotes qui

^ I >J _ --,--.----4- leur appartien-

l y .-BwiBBH^P'^BBBpMHy coupe («g.

I ^ 9g i J | ^^^k seront indiquées

| fÈ&j^Bf I Wwfflliïil aussi en rouge

— Y__c'a'r ou en ëris

très clair. Les
terrains en coupe
seront teintés en
brun clair ou ter-
re de Sienne brû-
lée avec liseré un
peu plus foncé.

b) Mesure d'un
plan dont certai-
nes parties ne
sont pas à angle
droit l'une sur
l'autre (fig. 9).

Dans ce cas,
par exemple si
l'on se trouve en
face d'un monu-
ment comme ce-
lui de la figure 9,
on v mesurera

Fig. 8.— Plan d'un temple.

---^----^---toujours au

_A_ li $ moins une des

deux diagonales
AB du quadrila-
tère. On remarquera sur celte figure que la porte D est indiquée par
deux traits limitant le mur à droite et à gauebe de l'ouverture,
parce qu'elle est de plain-picd; si elle avait des marches exté-
rieures et un seuil comme E, ces particularités seraient marquées
en plan par des lignes. La fenêtre G se distingue de la porte, en
loading ...