Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 42
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0052
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
42

PRÉHISTORIQUE

moins vrai des sépultures mégalithiques. Ceux qui les explorent
sans méthode, uniquement pour y récolter des objets d'étagère,
font une besogne à la fois inutile et mauvaise et méritent d'être
sévèrement jugés par les savants.

Outre les dolmens, les.menhirs et les cromlechs, il existe en Al-
gérie, et en Tunisie des monuments de types analogues, mais pro-
bablement moins anciens que les dolmens. On les appelle basina,
chouchet et haouanet.

Les basina (fig. 18), nombreux dans l'Aurès et dans le Hodna,
consistent en assises concentriques ou ellipsoïdales de pierres plus
ou moins grosses formant degrés; à côté de ces monuments ou
trouve souvent des enceintes carrées ou rectangulaires construites
avec de grosses pierres et remplies de pierraille.

Fif;. i8. — Type des basina.

Les chouchet (fig. 19), qui se rencontrent dans les mêmes régions
que les basina, sont de petites tours cylindriques régulièrement
bâties qui dominent en général les pentes abruptes des ravins.

Les haouanet sont des chambres sépulcrales creusées dans le
roc et irrégulièrement disposées.

Toutes ces constructions Vont rien de préhistorique au sens ab-
loading ...