Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 74
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0082
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Il

PUNIQUE ET NÉO PUNIQUE

de ces champs d'ex-volo (fig. 3o). Sans doute les inscriptions de ce
sanctuaire sont latines, mais les figures, les symboles, toute la re-
ligion que ces monuments nous révèlent, sont puniques.

Les inscriptions votives sont, saut' de rares exceptions, consacrées
au dieu Baal Hammon, le Saturne africain, qui parait avoir sup-
planté presque toutes les autres divinités à l'époque néopunique.

Elles commencent toutes par la formule :

« Au seigneur Baal Hammon. »

En dehors de la dédicace,elles ne contiennent en généralque le
nom de l'offrant, accompagné quelquefois de son ethnique. Sur les
inscriptions de Maktar, on trouve fréquemment les mots Baal Ham-
maktarim, qui correspondent au latin civis Mactaritanus. Les ex-
voto faits "par plusieurs personnes sont assez nombreux, ce qui,
soit dit en passant, empêche d'attribuer à ces ex-voto un caractère
funéraire.

6) Inscriptions funéraires.
Les inscriptions funéraires se distinguent par la formule :

« A été érigée cette pierre pour..... »

par laquelle elles commencent toutes. Quelquefois même le mot

se trouve répété deux fois. Ces grandes lettres, avec leurs
formes si caractéristiques, permettront de reconnaître les inscrip-
tions funéraires à tous ceux qui en auront rencontré une fois seu-
lement.

L'inscription se termine le plus souvent par l'indication de l'âge du
défunt, comme sur les inscriptions latines ; la formule est la même :
« etvixit annis octoginta». On remarquera que les Africains n'avaient
pas l'habitude de compter dans ce cas les unités; les âges vont tou-
jours de cinq en cinq années : vingt, vingt-cinq, trente. C'était
quelque chose d'analogue à notre façon décompter par lustres.

Dans la recherche des inscriptions néopuniques, il est de la plus
haute importance d'indiquer quel était l'emplacement exact de
chaque inscription; si elle était seule ou avec d'autres; si elle était
en place ou renversée, ou utilisée dans une construction; si elle
était à proximité d'un temple antique ou d'une nécropole; quel était
loading ...