Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 85
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0093
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIÈRE PARTIR

85

cliands importaient ces coupes en métal repoussé, dans la fabrica-
tion desquelles ils excellaient. Les fouilles de l'alestrine en ont
fourni de fort beaux échantillons.

Il faut en dire presque autant de la statuaire punique. Tout a été
réduit en miettes. Une petite statuette
en terre cuite, trouvée récemment, par
le P. Delattre(fig. 46), est d'un style qui
rappelle celui des sculptures qui vien-
nent des fouilles pratiquées en Sar-
daigae. Il semble qu'il y ait là, sinon
une même source, du moins une inspi-
ration commune et un même procédé
artistique. On retrouve le même carac-
tère sur les figurines très rares (Ug. 47),
et sur un ou deux masques (fig. 48) que
l'on a découverts soit dans des tombes
antiques, soit directement en terre. Ils
sont de style égyptisant, mais la tète a Fig- Masque punique,
une physionomie particulière, qui doit

nous représenter le type carthaginois. Les lèvres et les oreilles
sont peintes en rouge vif. C'est un mélange du style grec archaïque
et d'influences égyptiennes.

Les poteries sont plus nombreuses, et
s'échelonnent sur un espace de temps
beaucoup plus considérable. On peut y
reconnaître les différentes périodes par
lesquelles a passé l'art de la céramique
chez les Carthaginois.

Les vases carthaginois les plus an-
ciens que l'on connaisse ont été trou-
vés dans les fouilles dont la nécropole
de Byrsa a été récemment l'objet. Ils
sont généralement en terre grossière,
rougeâtre ou jaunâtre, sans vernis, dé-
corés de lignes et d'ornements de coup-
leur rouge, et présentent une grande \-\g. 40. — Poterie punique,
ressemblance avec .les poteries archaï-
ques de Chypre et de Rhodes (fig. 24). Leur forme varie beaucoup
suivant l'usage auquel ils étaient destinés.

Les urnes cinéraires sont des cruches hautes de o™,4° environ,
avec un goulot assez long, à une ou à deux anses. On trouve dans
loading ...