Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 89
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0097
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIÈRE PARTIE

89

1" Les monuments de la première série sont rares, nous n'en
connaissons que trois types : les an-
tiquités trouvées dans les sépultures
puniques de Byrsa, des fragments de
stèle au Musée de Carthage (fig. G5),
et les stèles égyptisantes d'Hadru-
mète (plus haut fig. 35). Il y a donc
toute une série de découvertes inté-
ressantes à faire, en dirigeant des
recherches dans ce sens. Carthage,
Utique, Hadrumète, les emporta de
la côte, peut-être le Kef, Béja, Fé-
riana, Dougga, fourniront-ils de nou-
veaux monuments do cette série. Mais
ces monuments très rares ne pour-
ront être découverts qu'à la suite de
fouilles très profondes.

a0 Les monuments de la seconde
série sont plus nombreux. Je citerai

parmi eux les chapiteaux trouvés par ^Jtfîïs^^*?*^-
MM.CagnaletSaladinàDjezza(fig.66), Fig. cô.

à Ksour (fig. 67), un linteau d'Ebba sta« du Musùe <le G»rth«89-
(fig. 68) avec les fleurs de lotus, la porte de l'île de la Tonnara, près





111 1 ■

11 ru m 1

Fig. OC. — Chapiteau do Djezza. Fig. 07. — Chapiteau de Ksour.

de Monaslir. Nous pourrons ranger à la fin de cette série el pour
loading ...