Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0115
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIÈRE PARTIE

107

en Numidic, avec le temps pendant lequel il pourra en user suivant
la saison (Ephem. epigr., VII, 788).

Il est inutile d'insister sur des documents de cette sorte ; leur
longueur même attirera sur eux l'attention des chercheurs.

Ce qu'il est important de leur signaler, au contraire, ce sont les
inscriptions très courtes, gravées sur des ohjets, que leur petitesse
ou leur peu de valeur pourrait faire négliger.

A. Objets en terre cuite. — On ne devra pas laisser de côté les
fragments de poterie rouge ou noire qui couvrent le sol des ruines
africaines; car on est exposé à y trouver des inscriptions : il arri-
vait très souvent, en effet, que sur le fond des plats, ou sous les
lampes, le fabricant gravait son nom, suivi des lettres F (fecit),
OF (officina) ou M (manu). Ces débris de porterie avec inscription
sont importants pour l'histoire du commerce dans l'antiquité et
pour l'onomastique. Mais ce qu'il faut ramasser avec grand soin,
ce sont les débris de briques ou de tuiles qui portent des estam-
pilles; elles servent à dater ou à déterminer les monuments où elles
ont été trouvées. La suivante (flg. 88) a été rencontrée dans une
tombe de Sousc (Hadrumète).

Ex' figlinis Caelianis ;

(C)\ E^I 5? C(a") Cass'(i). C(aii) fii-

iii), Vet(erisl).

« Briqueteries de Crclius ;
ouvrage de Caius Cassius
Vêtus, fils de Caius. »

Fig. 88.

Les plus importantes, et ce sont celles-là que nous recomman-
dons surtout aux chercheurs de recueillir, sont les briques mili-
taires comme celles que l'on a trouvées et que l'on trouve encore
en grand nombre dans les ruines de Lambèse (flg. 89).

Étant donné l'effectif élevé des troupes romaines en Afrique et
la variété des corps qui les composaient, il doit exister une grande
quantité de tuiles et de briques de cette nature avec les estam-
pilles les plus variées. Jusqu'ici on ne les a pas recueillies, par in-
dill'érence ou par ignorance. Le jour où nous en aurons une col-
lection complète nous pourrons dresser aisément et à coup sûr la
loading ...