Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 111
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0119
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIERE PARTIE

m

unissons encore que peu de spécimens. On en trouvera des
exemples plushaut àpropos des monuments ligurés puniques ou néo-
puniques (fig. 29 et suiv.). Nous en donnons ici trois fac-similés qui
appartiennent assurément à l'époque romaine. Le premier monu-
ment (flg. 90), porte une dédicace à Saturne; c'est-à-dire à Baal Ham-
mon ; les attribuls qui s'y
remarquent se rapportent
donc au culte de ce dieu.

Il provient d'une enceinte
consacrée qui existait jadis
à Thignica ( Aïn-Tounga,
Tunisie) et dont il a été
question plus haut.

Le second (flg. 91), qui
est brisé présente l'image
du soleil et celle de la lune,
avec des emblèmes et des
animaux. Au milieu est
sans doute l'image du dé-
dicant.

Le troisième (flg. 92), re-
présente en haut une divi-
nité assise sur un lion,
peut-être la dea Caelcstis
de Carthage, et en bas deux
dédicants, le mari et la
l'emme.

On a trouvé à Bulla Re-
gia quelques boîtes à mi-
roirs ornées de bas-reliefs,
mais les objets de ce genre
sont encore très rares. En
revanche, les bas-reliefs en terre cuite sont très nombreux : la
plupart se trouvent sur des lampes et des vases. Quelques bas-
reliefs d'époque chrétienne sont estampés sur des briques.

Les lampes sont fort communes dans tout le monde romain el
particulièrement en Afrique. On fera bien de noter chacune de
celles qu'on rencontrera, en indiquant sa forme, le sujet qui y est
représenté et la marque de fabrique qui figure au fond. On n'ou-
bliera pas de s'informer de l'endroit où elle aura été découverte
et des objets qui auront été recueillis en même temps.
loading ...