Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 115
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0123
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIÈRE PARTIE

H5

gnemehts sur la technique do la construction. Ainsi le temple d'Aïn-
Tounga, aux entablements et colonnes inachevés, nous montre les
différentes phases du travail de sculpture, depuis l'épannelage
jusqu'au tracé el à la sculpture des ornements.

Les carrières devront être décrites avec soin. Comme les moyens
de transport étaient relativement médiocres, les villes ont été fon-
dées à proximité de carrières et celles-ci ont conservé les traces
de l'exploitation antique (Fériana, Hergla, Has-Dimas en Tunisie,
par exemple). De même on examinera la nature des mortiers,
ciments, enduits.

Décoration. — La technique de la décoration comprend l'étude
des matériaux mis en œuvre pour la sculpture (pierre, marbre,
granit, porphyre, terre cuite, enduits moulés), leur façonnage, leur
ajustement, celle des pavages en mosaïque, en dalles de marbre
ou de porphyre, en brique, en enduits divers. On examinera soi-
gneusement les traces d'emploi du métal dans les constructions
et particulièrement dans la disposition des portes et des fenêtres
et dans la confection de la toiture des temples. Enfin on recher-
chera les restes de peinture murale qui pourraient subsister encore
sur les enduits extérieurs on intérieurs des murs ; et on fera la
distinction des procédés employés (encaustique, fresque ou même
mosaïque).

Edifices.
a) Monuments publics.
Arcs ik triomphe. — Ces monuments sont très nombreux en

Fig. 93. — Arc à Medeiuu, fuce.

Algérie et en Tunisie et présentent un sujet d'études intéressantes à
loading ...