Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 116
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0124
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
116

ROMAIN F/1 BYZANTIN

cause de la variété des types que l'on y rencontre. Presque toutes
les villes un peu importantes de l'Afrique romaine ont élevé des
arcs de triomphe en l'honneur des empereurs. Ces types peuvent
se classer en plusieurs catégories :

i° Arc simple sans ordre d'architecture (Gafsa, Aïn-Tounga) ;

2° Arc orné d'une colonne engagée de part et d'autre de l'arc,
avec ou sans ordre supérieur (Medeina [flg. 93]), Henchir Fradis;

Fig. 94. — Arc devant les temples. Sbeitla.

3« Même motif avec arc intérieur décoré de deux colonnes
engagées et d'un fronton (Mactar, Bordj Abd-el-Mclek, Zanfour);

4° Arc avec quatre colonnes engagées et trois arcades (Sbeitla
[flg. 940);

5° Arc décoré de quatre colonnes dégagées avec ou sans pilastres ;
la face peut être ornée de niches (arc de Dioclétien à Sbeitla (Tig. g5
et 96]; arc deDjemila [flg. 97J; arcs de Haïdra, Timgad, Aïn-Tounga,
loading ...