Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 144
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
144

ROMAIN ET BYZANTIN

Dans ce genre de sépulture, ou bien l'urne cinéraire est enterrée à
une certaine profondeur sous le cippe, ou bien s'il n'y a pas eu
incinération, le cadavre est recouvert par une sorte de construc-
tion en grandes tuiles plates inclinées l'une vers l'autre.

Fig. iiio. — Tombes à Htiïdra.

2° Tombes monumentales en forme de cénotaphe, soit comme dans
la figure 14G (tombe à Haouch-Taâcha) et la figure 147 (tombe près
d'Oued-Djilma), où le cénotaphe affecle la forme d'un demi-cylindre
en maçonnerie de moellons posé sur plusieurs degrés, soit comme
dans la figure i/|8 (tombe à Souse), où le demi-cylindre est sup-
primé.

Fig. lui. — Tombes ù Djidjelli.

Ces deux formes sont certainement des souvenirs des tombes
d'époque punique. On les rencontre en très grand nombre dans
les nécropoles de la Tunisie.

3° Tombes de petite dimension posées (fig. 149, tombe à Sétif) au-
loading ...