Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 155
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0162
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
PREMIÈRE PARTIE

155

A Hcnchir Goubeul, un édifice composé de plusieurs construc-
tions entourant, une église présente des fragments nombreux d'un
excellent style. Les mosaïques tombales commencent à paraître
dans les cimetières (fig. 170).

20 Deuxième période du milieu du vc siècle environ jusqu'à la con-
quête byzantine. — Cette période, que Ton pourrait appeler autoch-

Fig. 167. — Henchir Goubeul.

tone ou africaine, est un peu une époque de décadence ; néanmoins
elle est intéressante à étudier, surtout dans certains monuments,
les églises de ISir-Oum-Ali par exemple, où l'ornementation végé-
tale est traitée avec une certaine originalité (fig. 170 à 180).

On ne connaît encore que peu de ces édifices, et leur ornemen-
tation a été à peine étudiée; néanmoins on peut affirmer que les
analogies frappantes qui existent entre certains monuments de
cette époque (fig. 174 et fig. 175) et ceux du Haourân et de la Syrie
centrale, d'une part (église de Serdjilla), ceux de l'Espagne, de
l'autre (églises de Covadonga et de Banos), donnent à l'étude des
loading ...