Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 158
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0165
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
158

ROMAIN ET BYZANTIN

enterrait, ou bien dans des tombes dont la partie supérieure affleu-
rait le sol environnant et était décorée en mosaïque (flg. 182).

178. — Face latérale d'une console
à Kasr-Bou-IIallou.

Fig. 177. — Linteau de porte à Henchir es-Zaâtli.

Les sarcophages sont unis ou portent une couronne entourant

un chrisme ou même
des représentai ions
sculptées qui se dé-
roulent tout autour
de, la cuve (voir plus
haut, p. iro); sur les
mosaïques on figu-
rait ou bien des ins-
criptions surmon-
tées d'un chrisme
aSKSBf"" entouré d'une cou-

ronne, ou bien des
personnages isolés,
ou bien des animaux
symboliques au mi-
lieu de fleurs. Les
plus anciennes de ces
mosaïques sont en
cubes de marbre e
de pierre ; plus tard
on y employa aussi
des cubes de pâtes
vitrifiées opaques
ou translucides.

3" Période byzan-
tine. — Les édifices
de cette période ont

Fig. 179. - Chapiteau à Gnelma. fa deg ^

flecs religieux ou militaires. Les édifices religieux sont des églises
ou des couvents (celui de Tébcssa par exemple) ; quant aux construc-
loading ...