Toutain, Jules
Recherche des antiquités dans le nord de l'Afrique: Conseils aux archéologues et aux voyageurs — Paris, 1890

Seite: 226
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/afrique1890/0232
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
220

MUSÉES D'AFRIQUE

Souk-Ahras. — Dépôt d'antiquités, près des bureaux de l'admi-
nistrateur.

Souk-el-Aiîiîa. — Petit musée dans la maison du contrôleur civil.

Tébessa. — Cinq dépôts d'antiquités : r° dans la cour des bâti-
ments du génie; a0 dans le temple de Minerve; 3" près de l'église ;
4° dans la cour de la maison de M. le commandant supérieur;
5° dans le jardin de M. le maire. Il faut s'adresser, pour les visiter,
soit à l'autorité militaire, soit à la mairie. Collections chez des par-
ticuliers.

Ténès. — Petits dépôts d'antiquités au Cercle militaire et dans
le jardin de la ville.

Temet-el-Had. — Petit dépôts d'antiquités dans le jardin de M. le
curé.

Timgad. —Un grand nombre d'objets trouvés dans les fouilles
sont conservés à Timgad sous la surveillance d'un gardien. Tout
est inédit, sauf les inscriptions. Le Ministère des Beaux-Arts pré-
pare une publication sur le résultat des fouilles faites à Timgad
depuis dix ans.

ïipasa. — Dépôts intéressants dans les jardins de M. Trémaux
et de M. Colombel. Catalogue manuscrit dressé par M. Trémaux.

Tlemsen. — Dépôts d'antiquités à la mairie et au magasin des
monuments historiques, rue Lamoricière.

Tunis. — Musée important au Fiardo (Musée Alaoui). Monuments
de toute sorte; catalogue en préparation. Un ouvrage en cours de
publication donne la reproduction et l'explication des monuments
les plus importants.

Cette liste est certainement incomplète; telle qu'elle est, si nous
avons pu la dresser, c'est grâce au zèle des antiquaires ou des
fonctionnaires algériens, qui ont bien voulu fournir ces renseigne-
ments au Comité des monuments historiques. Nous croyons néan-
moins qu'elle renferme les dépôts d'antiquités les plus importants.

Dans tous ces musées, grands et petits, le voyageur trouvera à
exercer sa curiosité, sur quelque partie de l'archéologie qu'elle
veuille se porter. Il aura d'autan! plus d'inlérèt à les visiter et de
profit à les étudier que les pièces qui y sont conservées, à l'excep-
tion des inscriptions, sont, ainsi que nous l'avons déjà dit, presque
toutes inédites, ou insuffisamment reproduites.

4° Collections et dépôts, particuliers.
Les collections et dépôts partipuljers sont assez nombreux en
loading ...