Albertini, Eugène  
L ' Afrique romaine — Algier, 1937

Seite: 37
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/albertini1937/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
— 37 —

quelque chose néanmoins en restait à celui-ci, et la prospérité du
pays était faite de l'accumulation de ces petits enrichissements.



❖ *

En résumé, la mise en valeur de l'Afrique par Rome a été une
œuvre méthodique et tenace, et qui a porté de bons fruits. Exploi-
tée d'abord comme productrice de céréales, l'Afrique a été ensuite
utilisée de façon plus large, sans cesser d'être traitée comme un pays
foncièrement agricole ; les bénéfices de ce travail ont été partagés
entre Rome et l'Afrique même, de telle façon que l'Afrique y a
trouvé les moyens d'un progrès régulier vers l'aisance et le luxe.
Nous verrons par quels monuments s'est traduite cette prospérité.
loading ...