Albertini, Eugène  
L ' Afrique romaine — Algier, 1937

Seite: 49
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/albertini1937/0071
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
La vie intellectuelle et morale dans l'Afrique romaine

Nous avons vu sous quel aspect se présentait le cadre matériel
de l'existence dans l'Afrique romaine. Il est nécessaire maintenant
d'aller un peu au delà, et, en utilisant les indications fournies par
les ruines même des édifices romains, celles aussi que contiennent
les textes des auteurs latins qui ont écrit en Afrique, de chercher
à se représenter la vie intellectuelle et morale que ce cadre en-
tourait. En agissant sur les conditions matérielles de l'existence en
pays berbère, Rome, inévitablement, a agi sur les âmes ; en même
temps qu'elle aménageait la terre, elle assimilait la population. Nous
avons à nous demander ce qu'étaient devenus, sous l'influence de la
domination romaine, les besoins des indigènes, quel degré de culture
ils avaient atteint, quels sentiments les groupaient.

*

* ❖

L'examen des documents archéologiques nous renseigne avant
tout sur la proportion d'art qui entrait dans le décor de l'existence
africaine, sur le degré de raffinement auquel était parvenu, à l'école
de Rome, le goût des Africains. Cette valeur artistique des monu-
ments africains, il ne faut pas l'exagérer. Il y aurait de la duperie à
s'extasier imprudemment sur l'art antique que nous révèlent les
fouilles d'Algérie et de Tunisie. C'est un art provincial, peu original
de conception, et d'exécution moyenne, sans plus.

L'architecture est une architecture d'ingénieurs et d'architectes
officiels, qui cherche peu, qui reproduit des types classiques dans
tout le monde romain. Il en est de même pour la sculpture : images
divines, images impériales et statues municipales sont des exem-
plaires, inégalement adroits, de la production courante. Les mieux
venus, par exemple les statues trouvées à l'Odéon de Carthage et
loading ...