Oppermann, Charles A. [Hrsg.]
Album pratique de l'art industriel et des beaux-arts — 2.1858

Seite: 27
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/album_pratique1858/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
27

ALBUM DE L’ART INDUSTRIEL. — 2e ANNÉE. — SEPTEMBRE-OCTOBRE 1 858.

2S

53. Établissement de quelques passages

à travers la barrière continue qui sépare la chaussée des voitures de celle

des piétons.

Par la même occasion, on pourrait faciliter les relations entre les
personnes qui vont en voiture et celles qui vont à pied en rompant, en
quelques points seulement, la monotonie de ces longues et lourdes
barrières en bois vert, qui emprisonnent les promeneurs d’une manière
assez peu agréable.

Si l’on veut mettre pied à terre au milieu de l’avenue, pour faire
quelques pas avec une personne que l’on peut rencontrer, il faut en-
jamber la barrière, ce qui est peu commode et même, probablement,
interdit.

CHRONIQUE.

Fontaine monumentale

à l'entrée du bois de Boulogne.

Il est question d’ériger, à l’entrée du bois de Boulogne qui fait face
à l’avenue de l’Impératrice, une fontaine monumentale qui serait exé-
cutée dans de colossales proportions. On dit aussi que le bois de Bou-
logne devra chaque année être orné de groupes en marbre qui auront
été commandés sur des modèles ayant obtenu des succès éclatants à
nos expositions des beaux-arts.

Décoration de la galerie d’Apollon an Louvre.

M. le ministre d’État a donné aux artistes des Gobelins Tordre de
placer dans tous les trumeaux vides de la galerie d’Apollon, au Louvre,
les portraits de nos plus grands artistes.

Trois de ces portraits sont terminés et placés dans leurs magnifiques
encadrements : ce sont ceux de Philibert Delorme, d’Eustache Lesueur
et de Mansard.

Buste de H. LECEKTIE

à la bibiothèque de la chambre de commerce.

On vient de faire, à la bibliothèque de la chambre de commerce de
Paris, l'inauguration du buste de M. Legentii. par M. Cavelier.

M. Legentil a été pendant longtemps président de la chambre de
commerce de Paris. Son buste est dû à une souscription non-seulement
du commerce de la France, mais encore de celui des autres nations,
telles que l’Angleterre, l’Autriche, la Prusse, etc.; un autre exemplaire
de ce buste a été placé parmi les illustrations nationales du musée de
Versailles.

Statue du maréchal (âiiiinn à Damvilliers (Meuse).

La statue du maréchal Gérard vient d'être inaugurée à Damvilliers,
dans le département de la Meuse. Cette statue est l’œuvre de M. Cor-
dier. Elle a été exposée longtemps aux Champs-Élysées.

Monument de Letiier à Worrns.

Le roi et la reine de Prusse viennent d’envoyer une somme de 1,000
florins au comité de souscription pour l’érection d’un monument à
Luther, à Worms. Les autres princes de la famille royale ont également
souscrit pour des sommes considérables.

Statue équestre de Bolivar.

On vient de terminer, dans la fonderie royale de Munich, la statue
équestre de Bolivar, héros péruvien qui a émancipé son pays de la do-
mination espagnole. Cette statue est destinée à orner la grande place de
Lima.

NOTES ET DOCUMENTS.

BOULEVARDS DE PARIS.

Fes Boites aux Lettres en fonte

du Service des Postes.

PL. 23.

Ces boîtes ne sont pas précisément d’un modèle très-heureux. Cepen-
dant on peut les citer à la rigueur comme étant à peu près conformes à
l’objet pour lequel on les a établies.

Chaque boîte est munie d’une bouche à canal intérieur un peu re-
courbé, pour empêcher les vols nocturnes, et l’orifice est recouvert
d’une sorte de capuchon saillant, pour le préserver de la pluie.

Une porte établie au milieu de la hauteur de la boîte, permet de la
vider commodément.

Le fond de la boîte est un peu concave, pour compenser la surépais-
seur centrale que produit dans un paquet d’un grand nombre de lettres
la superposition des cachets.

Le prix total de 500 fr. n’a pu nous être indiqué qu’approximati-
vement.

Le prix par 100 kilogrammes serait de 150 fr.

Bouches d’arrosage et bornes-fontaines

du Service Municipal.

PL. 24.

Les bouches d’arrosage sont ces colonnes en fontes, quarrées, à
angles abattus par un pan coupé de quelques centimètres, qui servent
aux hommes chargés de l’arrosement public, ît remplir leurs tonneaux.

Le remplissage se fait au moyen d’un tube en toile flexible, que Ton
adapte sur l’orifice supérieur, après avoir détourné le couvercle qui
peut pivoter autour du milieu d’un de ses côtés.

Les bornes-fontaines sont ouvertes deux fois par jour au moyen d’une
clef spéciale.

Becs de gaz et Candélabres à pied ou à console.

Pl. 23.

La planche 25 représente les trois principaux modèles de becs de
gaz usités à Paris.

Il y en a beaucoup d’autres, et nous publierons au fur et à mesure
ceux qui nous paraîtront pouvoir servir de modèle.

Les Arbres et les Brilles horizontales

des Boulevards.

PL. 20.

Enfin , nous terminerons cette série des accessoirers relatifs aux Bou-
levards de Paris, en donnant un croquis des dispositions prises pour
protéger les jeunes arbres des chocs qui pourraient en entamer l’é-
corce ou les dévier de leur position, et du piétinement qui pourrait
durcir le sol à leur pied et empêcher les eaux de pluie et l’air atmo-
sphérique d’arriver librement aux racines.

Nous n’avons pas cru devoir publier les urinoirs porte-affiches, parce
qu’après en avoir fait faire le levé, leur effet ne nous a pas paru plus
heureux au dessin qu’en exécution.
loading ...