Oppermann, Charles A. [Hrsg.]
Album pratique de l'art industriel et des beaux-arts — 10.1866

Seite: 09-10
DOI Seite: 10.11588/diglit.26971#0013
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/album_pratique1866/0013
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
0

ALBUM PRATIQUE DE L’ART INDUSTRIEL. — 10' ANNËE. — MARS-AVRIL 1866.

10

U° 56. — 4Har0=2lM*il 1866.

PL. 7-8, 9-10, 11-12.

SOIIOIAIRE.

TEXTE. — Chronique «les Beaux-Arts. — Extrait du Rapport présenté au
Sénat et au Corps Législatif par M. le Ministre des Travaux Publics, sur la Situation
de la France en 1865. — Architecture. — Portes cochères et Couronnements de
Fenêtres de Paris. (PI. 1-8). — Profils de Socles et Saillies en Brique et en Pierre
de taille (PI. 9). — Types divers de Fenêtres de Caves en Brique et en Pierre de
taille (Pl. 10). — aines estampés. — Rosaces en Zinc, par M. E. Coutelier,
à Paris (Pl. 11 et 12). — Architecture décorative. — Du Style dans la décoration
intérieure des Habitations (Encadrements, Glaces, Tentures, Consoles, etc.), par
MM. Lokemy et Grisey. — Revue Photographique. — Préparation des Glaces
sèches en pleine lumière. — Considérations sur le Bain d’argent négatif.

planches. — 7-5. Portes cochères et Couronnements de Fenêtres de Paris.
— 9. Profils de Socles et Saillies en Brique et en Pierre de taille. — 10. Types di-
vers de Fenêtres de caves en Brique et en Pierre de taille. — 11, 12. Rosaces en
zinc, par M. E. Coutelier, à Paris.

CHRONIQUE DES BEAUX-ARTS.

EXTRAIT

tlu Rapport présenté au Sénat et au Corps Législatif

par M. le Ministre des Travaux publics, sur la Situation de la France

en 1865.

BATIMENTS CIVILS.

Le service des bâtiments civils a continué les travaux entrepris pen-
dant les exercices précédents.

Ces travaux peuvent se résumer ainsi qu’il suit :

Budget ordinaire.

Archives de l'Empire. — Le bâtiment neuf élevé sur la rue des
Quatre-Fils, à la suite des anciennes constructions, a été approprié au
service, et l’Administration des Archives sera en mesure, dès le mois
d’Avril prochain, de classer les précieux documents historiques que
les sections ont préparés pour occuper ces nouvelles salles.

Château de Saint-Germain. — La restauration de cet édifice se pour-
suit avec l’activité que permet l’importance du crédit annuel qu’on
peut lui consacrer. Le corps de bâtiment sur le jardin public est refait
dans la moitié de son étendue, tant extérieurement qu’intérieurement,
et sera prochainement disposé pour recevoir les collections du Musée
gallo-romain.

École des Beaux-Arts. — Des aménagements réclamés par les besoins
de l’enseignement et le service des collections ont été effectués.

Conservatoire de Musique. — La salle du Conservatoire servant aux
représentations théâtrales et aux concerts était dans un état de vétusté
déplorable. Elle a été restaurée avec un soin qui a mérité l’approba-
tion du public.

Eglise des Invalides. — La réfection de la couverture du dôme des
Invalides se poursuit avec succès, tout en tenant compte des diffi-
cultés qui sont inhérentes à ce travail et qui demandent d’extrêmes
précautions.

Ministère de la Justice. — La restauration des bâtiments de la rue
Neuve-de-Luxembourg est terminée; la même opération sera entre-
prise, en 1866, pour les bâtiments situés sur la place Vendôme, dont
les toitures sont en mauvais état.

Bibliothèque de l'Arsenal. — Une partie des anciens bâtiments a été
restaurée et appropriée au service des collections et du public.

Palais du quai d'Orsay. — Il a été pourvu à l’exécution de divers
aménagements intérieurs que réclamaient les besoins du service du
conseil d’État, et qui avaient principalement pour objet l’installation
des Comités de la guerre et des finances.

Institution des Sourds-Muets de Paris. — Une aile de bâtiment, des-
tinée à recevoir une partie des salles d’étude et des ateliers, a été con-
0 — 56.

struite; cette adjonction sera une amélioration notable dans les con-
ditions hygiéniques de l’établissement.

Institution des Sourdes-Muettes de Bordeaux. — Les constructions de
cet établissement se composeront d’un corps de logis central et de deux
ailes latérales. Déjà le bâtiment centrai, ainsi que l’aile sud, sont ter-
minés, et les services y sont installés. Il ne reste plus à construire que
l’aile nord, sur l’emplacement des anciens bâtiments dont la démolition
se poursuit.

École vétérinaire de Lyon. — Diverses réparations ont été effectuées
dans les salles d’étude, les amphithéâtres et les écuries.

Colonne de la Grande Armée à Boulogne-sur-Mer. — Une grande
avenue, conduisant de la route Impériale à la colonne, a été établie,
en remplacement du chemin peu convenable qui existait auparavant.

Dépôts d'Etalons. — Les bâtiments de plusieurs dépôts d’étalons ont
été réparés et améliorés, notamment au Pin, à Pompadour, à Lam-
balle, Montier-en-Der, Rosières, Saintes, Pau, Strasbourg.

Budget extraordinaire.

Palais du Louvre. — Les nouvelles galeries destinées aux collec-
tions de peinture et de sculpture ont été terminées dans le courant de
l’exercice 1865, et l'Administration a pu placer dans les meilleures
conditions de jour et de lumière les richesses artistiques que renfer-
ment les Musées. Les grands escaliers qui donneront directement accès
dans ces galeries, auxquelles on n’arrive aujourd’hui que par les an-
ciennes salles, seront entrepris en 1866.

Palais des Tuileries. — Les constructions du palais des Tuileries ont
marché rapidement. La première partie, située entre le pavillon de
Flore et la grille du Carrousel, terminée comme gros œuvre à la fin
de 186A, a été ravalée extérieurement, et les travaux intérieurs ont été
entrepris. La seconde partie, comprise entre la grille et le pavillon
Lesdiguières, a présenté de grandes difficultés pour les fondations;
mais, à la fin de 1865, les constructions ont pu arriver à la hauteur
du premier étage pour les guichets, et au niveau du sol pour le surplus
clés fondations. Les guichets sont construits dans des conditions qui
assurent la circulation facile des piétons et des voitures.

Ministère de l’Agriculture, du Commerce et des Travaux publics. —
Les travaux d’agrandissement de ce ministère sont terminés ; certains
aménagements intérieurs restent seuls à exécuter, et il est probable
que les services administratifs de l’agriculture et du commerce, aux-
quels sont destinés les nouveaux bâtiments, en prendront possession
au mois d’Avril 1866.

École des Mines. — Les nouvelles constructions de l’École des mines
ont été complètement achevées, et les services y sont installés aujour-
d’hui. '

Bibliothèque Impériale. — Les travaux de la Bibliothèque ont reçu
une vive impulsion, notamment en ce qui concerne la grande salle de
lecture et les vastes dépôts qui l’entourent. Le nouveau bâtiment sur
la rue Richelieu a été approprié au service du département des Mé-
dailles, qui a abandonné l’emplacement qu’il occupait près de l’arcade
Colbert. Un local parliculier est disposé pour recevoir la belle collec-
tion due à la libéralité de M. le duc de Luynes.

Manufacture de Sèvres. — La construction des bâtiments destinés à
recevoir les ateliers s’est poursuivie avec activité, et l’Administration
a pris possession des immeubles qui ont été acquis sur la rue de Sèvres
pour isoler et compléter l’établissement.

Cour de Cassation. — Les travaux relatifs à la grand’chambre, à la
chambre des requêtes et au grand escalier ont suivi une marche régu-
lière. Ces bâtiments sont couverts et leur ravalement est très-avancé.

Conservatoire des Arts et Métiers. — Le nouveau bâtiment des labo-
ratoires, situé à droite de l’entrée sur la rue Saint-Martin, a été con-
tinué; il sera mis en service dans le courant de 1866. Le bâtiment à
gauche de ladite entrée a été commencé.

Nouvel Opéra. — Les murs extérieurs ont atteint leur développe-
ment et sont prêts à recevoir la couverture ; toutes les dispositions
sont prises pour commencer ce travail sur les bâtiments comprenan
l’administration, la scène et ses accessoires. A l’intérieur de l’édifice,

1866. — 2
loading ...