Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 2) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-2]

Seite: 8
DOI Seite: 10.11588/diglit.28021#0016
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd2/0016
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
b

Mais , Sire , sif ose encore vous parîes
de moi, je ne me suis pas bornè à la seule
correction de mon livre . ,Ty cd ajoûtè un
nouveau Dialogue ; où f introduis un AntT
neutonien, et tâche de resoudre les disficul-
tès , qui ont etè faites contre le sisteme de
'JSeuton . Ce grand Philosophe , et Galilée
son predecesseur ont eû à peu près le mcme
sort. Tous deux ont substituè V experience
et la geometrie aux rêveries de V licolc. II
un a triomphè par là db Aristote , qui etoit
si redoutable par Vanciennetè de son empi-
re ; V autre de Descartes, qui ne V etoit pas
moins par le nombre, et par la force de ses
partisans . Tous deux ont changè totalement
la face de la physique ; mais tous deux ont
eû à essuyer quantitè d'objections, qui, pour
avoir etè faites par des philosophes , n en
sont pas moius pueriles . II y a longtems
qu}on a oubliè ceïles, dont on a voidu ac-
cabler Galilèe. On entend tous les jours re-
peter celles qu on a faites contre Neuton •
C’ est à ces dernieres que je reponds. Je re-
fute en rnême tems des hypotheses, qu on a
pretendu dernierement substituer à son siste-
me ; et f ajoûte de nouvelles preuves pour le

con-
loading ...