Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 2) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-2]

Seite: 396
DOI Seite: 10.11588/diglit.28021#0404
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd2/0404
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
'viridi citreoque , et sic de aliis . Per colo-
res autem primitivos , non tantum quinque
prœdictos (rubrum , ilavurn , viridem, cæ-
ruleum , et violaceüm p. i5o. ) intelligo ,
sed et cjuoslibet alios , quibus exhibendis
aptum datur aliquod uniforme radiorum ge-
nus .

II y a aussi à ce propos un passage re-
marquable de Monsieur Newton p. 68 et 69.
de son optique . Similiter cum literulas mi-
nutiores libro impressas - in lumine homo-
geneo per prisma inspicerem - adeo distin-
ctce ( videbantur) , ut et facillime legi po$p
sent, et plane nihilo minus distincte cerni,
quam si nudis oculis aspicerentur. Cela ne
se trouvera pas de mêrne, lorsque ces ca-
racteres seront illuminès par un verd com-
posé de jaune et de bleu, ou par un oran-
gé composé de jaune et de rouge. On
pourroit aussi faire 1’ experience suivante,
pour mettre encore dans un plus grand
jour s’ilétoit necessaire la différence, qu?
il y a entre les couleurs homogenes et sim-
ples de l’image , et les couleurs semblables
composées .

Faites tomber par exemple les rayons.

yerds
loading ...