Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 418
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0426
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0426
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
4i8 Iphigenie

la téte cle i’ arinée , de vingt rois , et de
mille vaisseaux cjue la Gréce a assemblez
contre l’Asie, depuis quand tenez-vous ce
jiangage? Pere de la belle Ipliigénie, Achil-
le hls d’une déesse, le plus Araillant des
Grecs, celui qui cloit renverser la superbe
Troye, Achille recherche en mariage cet-
te ixlle . Que vous reste-t-ii à demander
aux dieux ? II est vrai qu’ un long calme ...
mais hélas ! quels pleurs vois-je couler de
vos yeux attachez sur ce billet ! Pleurez
vous Oreste , Clytemnestre , ou la belle Iphi-
génie ?

Agaviemnon

Non , tu ne mourras point ; je n’y sau-
rois consentir.

Arcas

Seigneur. . .

Agamemnon

Tu sais , quTl y a trois mois que nous
étions prêts a faire voile de PAulide, lors-
que ce calme qui nous y retient encore,
nous ferma le chemin de Troye . Frappè
de ce prodige j’interrogai Calchas : il con-
sulta Diane qu’on adore'en ces lieux. Mais
que deyins-je, Areas , lorsqu’on me repon-

dit,
loading ...