Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 421
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0429
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0429
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
E N Â π L I D É. 421

Mais oii entre. G’est Achille . Dieux ! Uljs-
se le suit.

S C E N E IL

Agamernnon , Achille, Ulysse .

Agamemnon

Q uoi, seigneur, $e peut-il que vos triom-
phes soient si gtands, et si rapides ? La
victoire vous a précedò clans la Thessalie,
et vous suivez de près la renommée dans
1’Aulide. Persqu’en passant vous soumites
Lesbos , la plus puìssante alliée des Tro-
yens ; et ces grancls exploits ne sont que
les amusements cLAchille oisif.

Achille

Seigneur, puisse bientôt le ciel qui nous
arrête ouvrir un champ plus noble à mes
clestinees ! Mais que me faut-il croire d’tm
bruit cjsui me surprencl, et me met au coni-
bie de mes voeux? On dit qu’Iphigénie và
bientôt arriver en ces lieux, et cjjue je vais
être Ie plus heureux des mortels .

Agamemnon

Ma sille ! Qui vous a dit cp ’ elle doit
arriver ?

Dd 3

Achillé
loading ...