Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 434
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0442
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0442
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
4H

Iphigénië
Agamemnoii

Je ne saurois t’eu dire davantage .

Iphigénie

Dieux de la Gréce y veillez sur mon père î
Agamemnon

Dieux cruels, ne serez vous point at-
tendris ?

Tous Deux ensemble
Périsse le Troyerx auteur de
nos allarmes.

S G E N E III.

Iphigénie

Quel trouble, o dieux, vient de jetter
dans mon coeur le froid accueil de mon
père ! Que dois-je augurer de ces régards
sombres, de ces mots entrecoupez, de ces
soupirs, de ces pleurs, que ses yeux re-
tenoient à peine ? Hélas , que cet accueil
est difsérent de celui, que la douce espé-
rance me promettoit dans Argos ! Je ver-
rai, clisois-je en moi même, mon père
rempli de joye venir au devant de nous,
recevoir mes embrassements, me tendre
les bras. A ses côtez seront Ménélas Dio-

méde
loading ...