Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 435
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0443
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0443
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Ε Λτ

A U L I D E .

iiiécle Ajax Achille le fils cle la Déesse ,
le plus yaillaut cles Grecs , qui .. . liélas Î
mon père me fuit , personne ne paroit,
tout est dans l’abbaftenient et clans la tri-
stesse .. .. O Déesse , qu’on révére dans
cette contrée, si vôtre culte m’a été clier y
si mes sacrifìces ont été purs . . .

S C E N E IY.

Iphigénie, Clytemnestre ,
Clytemnestrè

Âli ma fille , sous quel astre malheureux
Sommes nous parties cI’Argos ! Quel accueil
vôtre père et mon époux nous a-t-il fait ?

Iphigénié

Les soins de i’etat et de la guerre Γ
àbsorbent maintenant, et ie font paroitre
inoins sensible ,· et moins tendre .

Clytemnestre

Non ,· non : il y a quelque autre cause
que je saurai pénétrer : je saurai tout d’
Arcas , cle cet esclave fidelle que m’a donne
Tinclare mon pere , et qui a suivi Agame-
imion à Γ armée . Qu’il tarde cle s’ osfrir'
E e 2, h m e s'
loading ...