Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 450
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0458
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0458
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
45 ο ϊ î Η I G É Ν I Ê

vótre victime , et vengez
rhonneur de vos ministres
ofsensè par l’incrédulité .

Agamemnon

Ah l si Tàge, si l’innocence, si la beau-
tè, si la piété envers les dieux, envers
vous méme, Déesse, que j’adore en ces
lieux j, et dont je crains les oracles . . .

( Tandis qu Agamemnon parle , on en-
tend un bruit comme du tonnere fort
èloìgne qui augmente peu à peu . )
Calchas

La Déessé va parler .

L’oracle dans le fond du thèatre
» Grecs , si vous voulez aborder à Troye ,
r Repandez dans l’Aulide Ie sang d’Iphigénie..

Agamemnon

Hélas !

Le Choeur

Le rois sont sujets aux de-
crets des dieux, ainsi que
les bergers.

Deux du choeur
Mille vaisseaux cachoient les
mers : les rivages et les
collines étoient couvertes
par les chariots cìe guerre. Vn
loading ...