Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 3) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-3]

Seite: 457
DOI Seite: 10.11588/diglit.28022#0465
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd3/0465
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ËN AlTLIDE

4^7

S C E N E IIL

Les mémes, ét, Achille .

Achille

Seigneui’, un bruit bien étrange est yenu
jhsqu’â nroij mais je l’ai jugé peu cligné
de croyance. On dit, je ne puis le rédL
re sans horreur , qu’Iphigénie aujourcl’hui
expire ; qu’appellée sous mon nom en Au-
lide je ne la conduisois à l’autel, que pour
y étre immolée. Que faut-il que j’en pen-
se? seigneur?

Agamemnon

Je ne rencls point compte cle mes des-
sëins. Quand il en sera tems, vous appren-
drez le sort de ma irlie, et Farmée en
sera instruite .

Clytemnestre

Pere cruel !

Achille

Ah ! je ne sais que trop le sort, que
YOU5 lui réservez .

Agamemnon

Pourquoi, si vous le savez, le deman-
dez-yous donc ? Achilïe
loading ...