Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 4) — Venezia, 1791 [Cicognara Nr. 3-4]

Seite: 63
DOI Seite: 10.11588/diglit.28023#0071
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1791bd4/0071
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
LA LINGUA FrANCESÈ. 65

tro Bayle (1) . L’abate du Bos secretario
dell’accademia delia crusca parigina : e uno
dei più sani ingegni che vanti la Francia
si burla a ragione del buono uomo di Pas-
quier, il quale si dava ad intendere } non
essere nulla meno dello idioma latino ca-

pace

font, mais toujours avec une retenue et une
discr&tion judicieuse .

T, XII. de l’Histoire ancienne, des Histo-
T'iens Grecs, Plutarcjue .

Yedi ancora T. XI. de 1’ Histoire ancien-
ne des Philologues , Pline V ancien
daas une note .

(1) II seroit a souhaiter que les auteurs
les plus illustres de ce tems - la se sussent vi-
goureusement opposez à la proscription de plu-
sieurs mots cjue n ont rien de rude , et cjui
serviroient à varier Vexpression, à èvìter les
consonances les vers et les êcjuivocjues . La
fausse délicatesse , à cjuoi on lâcha trop la
bride , a fort appauvri la langue . Les meil-
leurs ecrivains s’en plaignent, je dis les au~
teurs , (jui sont le moins incommodez de cet~
te indigence , et <jui trouvent dans le fond
fertile de leur génie de cjuoi la reparer etc
Dictionaire art, Gournai rem, <H)
loading ...