Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 13): Lettere Italiane — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-13]

Seite: 266
DOI Seite: 10.11588/diglit.28091#0274
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd13/0274
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
a66 L E T T E R E

M. mì ha fatto . La quale io ho l’onore
di trasmettere in originale alla S. V. , non
potendo meglio farle conoscere i sentimen-
ti del re e per la persona della S. V. e
per la santissima Religione di cui ella è ca-
po; che dalla bocca, per così dire, del re
medesimo . L’epoca più illustre della mia
vita sarà certamente questa ; in cui per sin-
golar mia fortuna rni è dato di fare in cer-
to modo abboccare insieme il più glorioso

prin-

cerne ce grand bomme , et combien j’ admire en Iui
c.es qualités eminentes qui nous retracent tout ce qu’on
a vénéré le plus dans les Atbanases , les Cirilles , les
Augustins, et tous ces hommes célébres qui réunissoient
à la fois les talens les plus distingués de l’esprit , et
les vertus les plus dignes du Pontiiicat. Vous pouvez
mieux qu’ un autre étre le garant de mon admiration
et de mes sentimens pour le Samt Pere, et de Ia fa-
gon dont les catholiques sont non seulement tolerés A
mais méme protegés dans mes états. Je permets bien
volontiers que vous le fassiez connoirre à Rome quand
l’occasion s’en présentera . Je trouve bon aussi que vous
alliez à Berlin pour quelques jours, suivant la permis-
sion que vous m’en demandez, et sur ce je prie Dieu
qu’il vous ait en sa sainte et digne garde .

Potzclam 20. fe vrier 1761.
loading ...