Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 14): Lettere Italiane — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-14]

Seite: 189
DOI Seite: 10.11588/diglit.28092#0197
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd14/0197
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
InEDITEì 189

yeux 'taeaucoup de mal au jeune llomme que Vous char-
geàtes de vòtre paquet à Yérone , et qui ne me l’ a fait
rendre qu’au bout de deux mois. Vous écrivez si bien
dans ma langue, que je n’ose répondre dans ìa vòtre;
d’ailleurs ma mauvaise santé me force de dicter , et
Kion secrétaire n’a pas, comme moi, le bonheur d’en»
tendre cette belle langue italienne à laquelle vous prè-
tez de nouveaux charmes . Si j’étois moins vieux et -si
j’avois pu me contraindre, j’aurois certainement vu Ro-
me, Venise et vótre Vérone : mais la iiberté suisse et an
glaise, qui a toujours fait ma passion , ne me permet
gueres d’ aller dans vòtre pays voir les sreres inquisi-
teurs, à moins que je n’y sois le plus fort . Et com-
Hie iì n’y a pas d’apparence que je sois jamais géné-
ral d’armée, ni ambassadeur, vous trouverez bon que
je n’aille point dans un pays où l’ on saisit aux por-
tes des villes les livres qu’un pauvre voyageur a dans
sa valise. Je ne suis point eurieux de demander à un
Jacobin permission de parler, de penser et de lire : et
je vous dirai ingénuement que ce làche esclaVage de
l’Italie me fait horreur. Je crois s. Pierre de Rome fort
beau ; mais j’aime mieux un ìivre anglais écrit libre-
ment , que cent milìe colonnes de marbre . Je ne
sais pas de quelìe liberté vous me parlez auprès du
Véronese Buldo : je ne connois d’autre liberté que celle
de ne dépendre de personne : c’est celle où je suis par-
venu après l’avoir cherchée toute ma vie. J’ai eu I0
bonbeur d’acquérir dans le voisinage de la petite mai-
son, où vous m’avez vu , des terres absolument libres,
et par conséquent faites pour moi. La félicité que je
me suis faite redoublera par vótre commerce : je rece-

vrai
loading ...