Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 15
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0023
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0023
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
î S 1 B I ï I . lS

Fenvojer dans peu après y a^oir fait quel-

«jües correctionso

Ma plume tremblante et timide
Présentant ses premiers essais
Âu Public né censeur rîgîde »

Pour s’ assurer contre ses traîts
Âttend qne Minerve îa guide ,

Les partisans de Machiavel
Peu contens de la façon îibre
Dont je leur prodîgue mon sel
Pour venger îâ gloire du Tibre »

Et ce monstre fîls naturel
D’ mi pere encor plus criminel
Contre moi sonneront F aîlarme .

Fleury quittant d’ abord 1’ autel ,

Son cbapeau rouge, et son missel
Revêtira sa cotte d’ armes ,

Et jusqu’ a Rome Alberoni.

Âu Yatican fera vacarme
Contre un auteur quî i’a honnî.

éléve de sa politique
Qui d’ Espagne l’ avoit banni
Sous sa fontange despotîque
Conclura d’ un ton ironîque
Que ie pauvre auteur converti
Sera pour lese politîque
Très bien et galammeîit rôti »

Même à T autre bout de V Europe,

Dans
loading ...