Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 24
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0032
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
24 LeTTERè

prie en même temps de vous informer com»
bien couteroient tous les caracteres d’ar-
gent les plus beaux que l’ on a et qui font
la collection d’une imprimerie complette.
J’ ai envie de les acheter, afin de faire im*
primer 1 ' Henriade sous mes yeux ,

De la bavarde Renommée
Prenant les ailes et îa voix
Du Cigne de Cirey je louerai les exploits .

La Henriade relimée,

De nouvelles beautés sans cesse ranimée
Jusqu’ aux Bracmanes des Chinois
Et des rives de l’ Iduraée
Volera , corame je prévois .

Je ne sai que répondre à vôtre charmante
gazette , si non que la nôtre jusqu’ a pre-
sent ne fournit que des sujets tristes , et
qu’ elle pourroit, comme je le prévois et
le crains, fournir dans peu des matierfes
encore plus tragiques . Ce qu’ il y a de
sur, c’ est que nous n’ avons point de bals ,
ni de mascarades; que nous ne conquerons
point de royaumes, mai aussi n5 avons-nous
point de guerre . C’ est à présent le tems
de nôtre sommeil et de l’ inaction. II faut
crQire que lorsqu’ il aura duré son perio»

des
loading ...