Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 29
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0037
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0037
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I W E D ï T E


et voila comme l’ on vit dans îa petite
contrée de Remusberg. J’avois oubîié de
vous dire que Maupertuis est si amoureux
des nombres et des chiffres, qu’il préfére
A plus B minus Y à toute la société d’
ici. Je ne sai si c’-est qu’ il aime tant V
algebre , ou si nôtre monde 1’ ennuyé.
Du moins soyez bien persuadé que le Ci'
gne de Padoue manque beaucoup à nètre
société , malgré le Cigne de Cirey , et ce-
lui de Mittau. Adieu, illustre invalide de
l’ empire de l’amour. Guerissez-vous des
blessures de Cithére, et faites du moins
que nous profitions à Berlin de vôtre esprit,
tandis que les put. ... ne pourront profi-
ter de vôtre ccrps.

FN
loading ...