Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 30
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0038
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0038
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
L E T T E R E

ÔO

X.

à Remusberg ce 11 de Octobre 174°»

iVÎon eher Algarotti , j’ai vu par vôtre
lettre que vous étiez content du décora-
îeur de Penne . II faut qu’ il attende mon
arrivée, pour que je voie son ouvrage .
Vôtre lettre au comédien est belle, et
flatteuse pour lui et pour moi, mais il me
semble que vous n’auriez du tant appujer
sur la magnificence , car à présent il va
demander le double de ce qu’ il auroit de»
mandé sans cela.

J’ai toujours la fievre à peu près de mé*
me ; j’ ai cependant fait l’ exorde du Poé-
me que vous savez . II faudra encore bien
amasser des matèriaux , et arranger des
faits avant que d’ avoir arrangé et plié le
sujet aux regles de Y epopée ; mais nous
j aviserons .

Je me retrouve ici chez-moi, et plus
rendu à moi-même qu’à nul autre endroit.
Dès que j’ aurai encore fait un vojage à

Ber-
loading ...