Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 31
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0039
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0039
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E 35 ï' T E . 5 £

Berlin , je reviens ici pour ne plus quitter
Remusberg ,

Faites mes complimens a Maupertuîs,
et dites-lui que j’avois arrangé dans ma tê-
te de quoi lui donner de I occupation suf-
iisante . Je vais prendre ma fievre . Adieu.
Je vous reverrai, je croîs, Dimanche, ou
Mardî.


XI.

à Remusberg ce %o d’Qctobre 174°?

Ami , îe Sexe de Berlin

Est ou bien prude ou bien catin ,

Et la sort de îoutes ies beiles
Est de passer par maînte main ,

Plaire, aimer , paroître iîdeles
Est l’ effet de l’amour du gain ;

Mais faites à donner, à prendre,

Leur générosité sait rendre
Le soir tout 1’ acquis du matin ,

De Napies un certain dieu mutin
Dieu de douleur, de repentance
Dit-on, s’assujettit la France,

Et
loading ...