Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 40
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0048
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0048
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
4© L E T T E R E

que ce dernier faisoit la conquéte de l’An-

gleterre .

Je suis persuadé que c’est pour vous le
plus grand plaisir du monde d’ être à la
veiîle des plus grands événemens de l’ Eu-
rope , et de voir débroüiller une fuséo
qui assurement ne sera ni facile ni prom-
pte à mettre en ordre . Les tableaux de
nos tems vous fourniront des crayons de
ce qu’ étoierrt ces grandes révolutions du
tems de la République Piomaine, et vous
donneront peut-être encore plus de force
pour îes décrire, comme de certains peintres
qui se proposent le sujet de Troie en fiarn-
mes , sont bien aises de voif des embrase-
mens pour en avoir Pimagination pîus frappée.

Expliquez-vous un peu plus clairement
sur vdtre sujet, je vous prie , afin que je
puisse vous satisfaire selon votre façon de
penser . Quant au titre , ce sera pour cet
hiver à Beriin; quant au reste je voudrois
un langage un peu moins enigmatique.

Adieu , cher Gigne : Je vous souhaite îe
retour de votre santé, et des vos forces ,
en vous assurant de mon amitié, et de
mon estime .
loading ...