Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 48
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0056
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0056
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
48 L E T T E B. E

die , et vous sisserez les acteurs qui ng
représenteront pas bien ; tandis que la
Gaussin, du Fréne, Crebillon, ou Voltai-
re tremblent pour les succès de la piece,
et emplojent toute leur capacité et leurs
îalens pour la saire réussir.

C’ est ainsi que dans le monde le ciel
partage les destins ; les uns~ sont nés pour
travailler, les autres pout jouir. Je vous
souhaite, et ne vous envie point tout ce
que la Providence a daigné faire pour vous,
à condition que vous m’ aimiez, et que
vous soyez persuadé de l’ estime que j’ ai
et que j! aurai toute ma vie pour le Cigne
de Padoue . Adieu.

Fédïric.

Keyserling doit être à présent à Berlin sain,
et gueri de toute infirmité.
loading ...