Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 52
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0060
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
6% L £ T T S H *

pas baume k Vienne. On fuit des prières
publiques contre moi, et peu s’en saut
que ceux qui consultent sort l’apocalipse
ne me débitent pour l’antechrist.

Vous pouvez venir en toute sîireté de
Berlin à Breslau , et de là vous ne vien-
drez au camp qu' à bonnes enseignes . Ne
craignez point le sort de Maupertuis- II
se 1’ est a»tiré en quelque façon , et je vous
répoos corps pour corps de vôtre sûreté.

Adieu, cber Cigne de Padoue. Dès qoe
je v('Us saurai arrixé, vous aurez de mes
nouvelles, et cela ampleinent. Ne doutez
pomt de i’estime que j’ai pour vous.
loading ...