Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 63
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0071
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0071
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N E B I T E o

63

D E L R E .

XXV.

à Znahuc ce %rj de Fevsier

ÎVÏon cher Cigne , 1’homme propose, et
F événement dispose. Je vous avois écrit
une grande lettre moitié vers, moitié pro-
se, assurément point pour être lue de mes-
sieurs les hussards; cependant ces malheu-
reux me l’ ont escamottée, de façon qu’ il
ne dépend que de vous de la leur rede-
mander. J’ai ici un travail prodigieux, et
d’un détail enorme, de façon que les mu-
ses se reposent attendant partie. Je ne
sais si je pourrai si tôt quitter résidence,
à cause qu’ il arrive tout plein d’ événe-
mens qui deinandent prompte résolution,
et que, si je partois, et que par la négli*
gence de l’ un ou de F autre les choses
toutnassent à mal, tout le monde m’ en
chargeroit. L’on païe bien cher ce desir
de réputation, et il en coute bien des pei-
îi.es, et des soins pour l’apquerir, et pour

se
loading ...