Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 85
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0093
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0093
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
N E £> I T E ,

85

D E L R E ,

XXXII.

du camp de Brzezi ce 29 de Mai ij^2.

Cigne harmonieux, yous sayez donner
tant de reiief aux matieres qui passent par
vos mains, que je ne m’étonne point que
la bataille de Ghotusitz en ait participé,
La relation que yous en lirez 0st de ma
plume, et exacte, et conforme à la plus
sevère vérité.

Quelles réiléxions ne fournit point la
maison d’Autriche sur la destinée des gran-
des monarchies I Que si les maiheurs des
particuliers nous font rentrer en nous mê-
înes, combien plus l’infortune d’une fa-
mille, et d’un état qui depuis queîques
siecies étoit en possession de donner des
loix à la pius grande partie de 1’ Europe
chrêtienne ! Ce sont de ces événemens quî
font connoitre la fragilité des fortunes ter-
restres, et la perpétuelle vicissitude par la
quelie Ies destins produisent des nouvelles
F 3 dé-
loading ...