Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 88
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0096
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0096
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
88 Letterk

J’ai bien parcouru la carte de l’AIlema-
gne et je l'ai examinée toute la inatinée„
Ce qui m’ a fait grand plaisir dans cette
étude, c’est que je crois avoir trouyé que
le plus court chemin de Dresde en Italie
passe par Czeslau. Je vous invite donc de
passer par mon camp, et de vous y repo-
ser quelques jours, afin que je puisse jouir
pendant ce temps - là des graces de vôtre
esprit, et des traits diserts qus aiguise vô-
tre pénétration et vôtre langue.

Vous connoissez toute 1’ étendue de F
amitié que j' ai pour vous ; C est pourquoi
je n’ ea répéte rien. Pale .
loading ...