Algarotti, Francesco  
Opere Del Conte Algarotti (Band 15): Lettere Francesi — Venezia, 1794 [Cicognara Nr. 3-15]

Seite: 89
DOI Seite: 10.11588/diglit.28093#0097
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/algarotti1794bd15/0097
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
I N EBÎTE»

%

D E L C O N T E

ALGAROTTI

XXXIII.

à Dresden ce 20 Juin

SIRE

Je félicite ies beaüx arts , la musique, et
la philosophie, de ce qu’ elles vont à ia
fin posseder Y. M. Elles regagneront aisé-
ment le tems perdu si V. M. se prend
pendant la paix, comme elle à fait à la
guerre . Apollon, Minerve et V. M. vont
être iogés dans toute la magnificence de l’
ancienne Rome. La curiosité de V. M. va
exciter l’Académie à des nouvelîes décou-
vertes, et ses exploits vont fournir au Par-
nasse matiere à des chants nouveaux: mais
quels beaux vers n’entendroit-on pas, s’ii
étoit permis aux héros de se chanter eux
mêmes ?
loading ...